FAQ von soc.culture.breton

Kultur / Culture

 

= unverändert / inchangé     + bearbeitet / modifié      New! neu / nouveau
= 2.1 - Wo findet man bretonische Bücher und Musik ? Où trouver des livres et de la musique ?
+ 2.2 - Was ist mit bretonischer Musik ? Des suggestions de musique bretonne ?
= 2.3 - Woher stammt der Text von "La découverte ou l'ignorance" ? D'où vient le texte, "La découverte ou l'ignorance" ?

2.1 - Wo findet man bretonische Bücher und Musik ?

Où trouver des livres et de la musique ?

Es gibt verschiedene Geschäfte, die sich auf bretonische Kultur spezialisiert haben, und die auch FAX-Bestellungen entgegennehmen:
Il existe plusieurs boutiques spécialisées dans la culture bretonne et qui peuvent prendre commande par fax :
Skol Vreizh / Ar Falz
20, straed Kerscoff, 29600 MORLAIX / MONTROULES
tel: (+33) 02 98 62 17 20 - fax: (+33) 02 98 62 02 38
 
Librairie BREIZH
17 rue de Penhoet, BP 2542, 35036 RENNES / ROAZHON cedex
tel: (+33) 02 99 79 01 87 - fax: (+33) 02 99 79 43 52
 
AR BED KELTIEK
4, bali Clemenceau, 29200 Brest
tel: (+33) 02.98.44.05.38
 
BREIZH
10 rue du Maine, 75014 PARIS
tel: (+33) 01 43 20 84 60 - fax: (+33) 01 43 21 99 22
 
KELTIA Musique
1 Place au Beurre, 29000 QUIMPER / KEMPER
tel: (+33) 02 98 95 45 82 - fax: (+33) 02 98 95 73 19

Andere auf keltische Kultur spezialisierte Geschäfte:
Autres magasins spécialisés dans les cultures celtiques :

Buchhandlung: - Librairie:

PRESSENSE Librairie
56200 La Gacilly
 

Musik und Musikinstrumente: - Musique et instruments de musique:

Le Chant de l'Alouette
35600 REDON

Top


2.2 - Was ist mit bretonischer Musik ?

Des suggestions de musique Bretonne ?

Ar sonerien

Hier ist eine Auswahl der bekanntesten bretonischen Gruppen und Sänger:
Une selection parmi les groupes et chanteurs Bretons les plus connus :

"Klassisch" / Les "classiques" :

Sänger / Chanteurs :
Alan Stivell, Gilles Servat, Glenmor, Youen Gwernig, Patrick Ewen, Melaine Favennec
Gruppen / Groupes :
Tri Yann, Sonerien Du, Bleizi Ruz, Diaouled ar Menez, Gwendal, Dan Ar Bras
 
"Modern" / Les "modernes" :
 
Sänger / Chanteurs :
Denez Prigent, Yann-Fañch Kemener, Éric Marchand, Frères Morvan, Annie Ebrel, Louise Ebrel, Manu Lann Huel.
 
Gruppen / Groupes :
Carré Manchot, Strobinell, Hunvalerien, Strakal, Lapoused Noz, Hastan, Ar Re Yaouank, Tan Ban Ty, Skolvan, Storvan, Quintet Clarinettes, Stone Age
 
Seemannslieder / Chants de marins :
 
Djiboujep, Long John Silver, La Cambuse, Michel Tonnerre, Mikaël Yaouank
 
Für Kinder (und Ältere...) / Pour les enfants (et plus grands...)
 
Les Ours du Scorff, Jean-Luc Roudaut, Alain Le Goff
 
Andere / Autres :
 
Miossec, Red Cardell, Soldat Louis, Yann Tiersen, Manau, Matmatah, Myrdhin, Pol Huellou, La Bonne Societé, Les Pires

Weitere Informationen bei Ceolas pages, a guide to Breton Music, Ray Price's pages on Breton dance und BMOL - Bretagne Musique On Line
Pour plus d'informations, un guide de musique bretonne ainsi que les pages de Ray Price sur la danse bretonne et BMOL - Bretagne Musique On Line.

Top


2.3 - Woher stammt der Text von "La découverte ou l'ignorance" ?

D'où vient le texte, "La découverte ou l'ignorance" ?

Der Text des bekannten Liedes von Tri Yann, "La découverte ou l'ignorance", ist einem Buch des Journalisten Morvan Lebesque entnommen: "Wie kann man Bretone sein / Aufsatz über die französische Demokratie".
La célèbre chanson des Tri Yann, "La découverte ou l'ignorance" provient d'un texte écrit par le journaliste Morvan Lebesque dans son livre "Comment peut-on être breton / essai sur la démocratie française".

Hier der genaue Wortlaut:
Voici le détail des paroles :

Le breton est-il ma langue maternelle ?
Non : je suis né à Nantes où on ne le parle pas. (...)
Suis-je même breton ?
Vraiment, je le crois et m'en expliquerai.
Mais de "pure race", qu'en sais-je et qu'importe ?
- Vous n'êtes donc pas raciste ?
- Ne m'insultez pas.
- Séparatiste ? Autonomiste ? Régionaliste ?
- Tout celà, rien de celà. Au-delà.
- Mais alors, nous ne nous comprenons plus.
Qu'appelez-vous breton ? Et d'abord, pourquoi l'être ?
Question nullement absurde. Français d'état-civil, je suis nommé français,
j'assume à chaque instant ma situation de Français ;
mon appartenance à la Bretagne n'est en revanche qu'une qualité facultative
que je puis parfaitement renié ou méconnaître.
Je l'ai d'ailleurs fait. j'ai longtemps ignoré que j'étais breton.
Je l'ai par moment oublié ?
Français sans problème, il me faut donc vivre la Bretagne en surplus
ou, pour mieux dire, en conscience :
si je perd cette conscience, la Bretagne cesse d'être en moi ;
si tous les Bretons la perdent, elle cesse absolument d'être.
La Bretagne n'a pas de papiers.
Elle n'existe que dans la mesure où, à chaque génération,
des hommes se reconnaissent bretons.
À cette heure, des enfants naissent en Bretagne.
Seront-ils bretons ? Nul ne le sait.
À chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance.

Top



Hinweis : Alle Angaben ohne Gewähr !

Avertissement : ni l'Inria, ni aucun autre organisme de tutelle de l'Irisa ne pourra être tenu pour responsable des propos et informations diffusés ici.

11.02.1999

© Reinhard Vollmannshauser

SBN Valid HTML 4.0!